Photo et écriture sous le signe de la passion au Merlan


Le dimanche 25 novembre 2018 avait lieu la huitième édition de l'exposition de photographies du Merlan. Pour la première fois depuis que le président du CIQ du Merlan, Lucien Escande, m'a confié l'organisation de l'exposition, j'ai écrit à l'avance un discours que j'avais imprimé pour être sure de ne rien oublier. Il sera la base de cet article.

DISCOURS EXPOSITION PHOTO 25 NOVEMBRE 2018

Tout d’abord, je voudrai appeler à mes côtés les photographes qui participent à cette journée :

Valy FOUQUE, Marie-Françoise GAVIGLIO, Alexandre PERDOMO, Georges ROULLET ( excusé car malade), Serge DUTILLEUL, Robert TOMASSIAN (excusé car malade), Jean-Baptiste DE PERETTI, Arnaud ALBERT, René BARONE, Michel DURAND, Ange SUBRINI et moi-même en exposant nos photographies et Bruno MANUEL en présentant son livre photo.


Depuis 2011, le CIQ du Merlan organise chaque année une exposition de photographies au centre d'animation du Merlan. Année après année, le succès de ce rendez-vous culturel ne se fait pas démentir.


Cette année, en plus d’une journée placée sous le signe de la photographie, beaucoup ont été intrigués par l’invitation à écrire que j’ai proposée. L’idée m’est venue pour plusieurs raisons. Il y a deux ans, lors d’une de mes expositions photo à la bibliothèque du Merlan, à ma demande, un groupe d’atelier d’écriture a écrit sur mes photos. Depuis, je fais partie de ce groupe et j’écris de plus en plus. J’écris tellement que je suis en formation pour devenir animatrice d’atelier d’écriture. C’est tout naturellement que j’ai voulu vous faire écrire grâce aux photos présentes aujourd’hui. Certaines personnes n’osent pas écrire pour différentes raisons. En proposant des pistes d’écriture ludiques, je souhaite vous embarquer dans le plaisir d’écrire. L’écriture, l’art et la culture doivent être accessibles à tous.


De l'écriture à la lecture, il n'y a qu'un pas. Le CIQ du Merlan va progressivement mettre en place des points d'échange de livres gratuit, un peu comme Zarafa la girafe. Le magasin Copie Service sera le premier lieu d'échange. Nous espérons que d'autres voient rapidement le jour.

Je ne peux que remercier, comme chaque année, Jean-Louis Mas, vice-président du CIQ, qui est l'initiative de plusieurs manifestations culturelles dans le quartier dont cette exposition. J’ai depuis plusieurs années maintenant pris le relais avec un réel plaisir sans cesse renouvelé. Certains d’entre vous savent que j’ai été fatiguée. Je tenais vraiment à être présente aujourd’hui et honorer de ma présence cette manifestation qui me tient à cœur. Je n’oublie pas que la première fois que j’ai exposé, c’est ici-même. Je suis reconnaissante.


Je remercie Lucien Escande, président du CIQ du Merlan, qui me fait confiance depuis 2015 pour l'organisation de cette exposition.


Je remercie les bénévoles du CIQ qui ont aidé à l'affichage dans le quartier, à la recherche de grilles à la Mairie de secteur, à la préparation de la salle, à l'installation du buffet pour le vernissage.


Je remercie Sandrine D'Angio, Maire des XIII-XIV, pour le soutien de la Mairie du 7ème Secteur à cette manifestation. Chaque année la Mairie des XIII-XIV participe au buffet du vernissage et offre le Prix du Maire.

Je ne peux que remercier Vincent Giorgi qui est un interlocuteur privilégié entre le CIQ et la Mairie.

Jacques Besnainou, je te remercie pour tes encouragements et pour ta gentillesse.


Merci aux élus de tout bord politique présents et fidèles à cette manifestation : Stéphane Ravier (Sénateur), Sandrine D'Angio (Maire des XIII-XIV), Jacques Besnainou (Adjoint à la culture de la Mairie des XIII-XIV), Richard Miron (Adjoint aux sports Ville de Marseille), Stéphane Mari (Conseiller Municipal), Marie Mustachia (Conseillère municipale), Antoine Maggio (Conseiller Municipal), Karim Herzallah (Conseiller d'arrondissement). Alexandra Louis, Députée s'est excusée. Julien Rossi, non élu je précise, s'est excusé aussi.

La culture appartient à tout le monde est n’est l’apanage d’aucun parti. La favoriser, la développer est important si on veut des citoyens curieux, éclairé sur le monde qui nous entoure.

Un grand merci à vous tous de vous être déplacés en nombre. Certaines personnes ne peuvent toujours pas venir car les lieux ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite, ce à cause de l'accès difficile à la résidence le Saint Sauveur où se trouve le centre d'animation.

Merci aux nombreux photographes du Photo Club La Garde dont je fais partie d'être venus soutenir cette manifestation.


Chaque année, lors de cette exposition ont lieu des remises de prix : prix de la Mairie XIII-XIV et prix du CIQ. L’année dernière, comme Marseille était capitale européenne du sport, j’avais eu l’idée de créer pour l’occasion un prix du sport qui a eu beaucoup de succès. Richard Miron avait alors offert des lots. Cette année, Marseille-Provence a été Capitale européenne de la culture avec pour thématique l’amour. Je n’ai pas trouvé d’élu pour représenter l’amour et la passion et je n’ai pas eu le temps de demander à Miss France de venir. Pour ce prix, je remercie Bruno Manuel qui offre un exemplaire de son livre photo « Marseille vu de chez vous ».


Je peux d’ores et déjà vous dire que l’année prochaine, le prix spécial sera sur le thème de la gastronomie car Marseille Provence sera capitale de la gastronomie. C’est un clin d’œil de suivre ce qui se fait à grande échelle à la seule différence que cela ne coûtera pas un centime de plus car le CIQ ne demande pas un euro pour les expositions. Le CIQ demande juste les locaux, des grilles et une participation au buffet.


Depuis que je contribue à l'organisation de cet événement, j'ai pris l'habitude de présenter chaque photographe et de leur donner la parole, ainsi, ils ne se cachent plus derrière leur appareil et peuvent parler en public de leur travail, de leur passion. Merci à eux pour leur confiance et leurs témoignages.


FIN DE MON DISCOURS.


Après mon discours, Lucien Escande m'a remerciée pour l'organisation et a remercié les bénévoles qui ont aidé à cette organisation. Il a rappelé les différentes manifestations à venir dans le quartier.


La remise des différents prix, tant attendue, a pu avoir lieu avec attention.


Prix du CIQ, remis par Lucien Escande : Jean-Baptiste De Peretti pour sa photo d'une usine désaffectée. Prix Mairie XIII-XIV, remis par Sandrine D'Angio : Serge Dutilleul pour deux photos représentant de façon originale Notre Dame de la Garde. Prix Amour Passion offert et remis par Bruno Manuel : Michel Durand pour une série sur l'amour vu de façon décalée.


Le buffet a pu être ouvert et chacun a pu discuté et partagé ses impressions sur les photographies. Pas moins de 120.


Pour cette exposition, j'ai bien sur invité des photographes à exposer, mais également tout au long de la journée, j'ai invité les photographes et le public à écrire à partir des photos ou à partir du thème invité de l'exposition, à savoir l'amour et la passion. Chacun était libre de choisir parmi les différentes pistes d'écriture. Ecrire coule de source pour certains et est un véritable calvaire pour d'autres. Mon objectif est que tout le monde puisse être en confiance afin de lever les freins, les blocages qui empêchent d'écrire.


Les participants m'ont envoyé leur texte par mail afin que je leur fasse un retour.


Merci à la Provence, fidèle à ce rendez-vous de s'être déplacée et d'avoir rendu compte de cette journée dans son édition du lundi 3 décembre 2018.

Anne-Claude THEVAND

#exposition #photographie #CIQleMerlan #LucienEscande #SergeDutilleul #RichardMiron #SandrineDAngio #ValyFouque #brunomanuel #amour #passion #Marseille #jeanlouismas #gastronomie #Sport #AnneClaudeTHEVAND #concours #MarieFrançoiseGaviglio #AlexandrePerdomo #MichelDurand #AngeSubrini #écriture #lecture #livre

 L'Etoile Rayonnante - Anne-Claude THEVAND

Mentions Légales - 2014-2017