Trois regards à l'Atelier de la photo

January 19, 2017

 

 

Le jeudi 12 janvier 2017 a eu lieu le vernissage d'une triple exposition photographique à l'Atelier de la photo, 100 boulevard Jeanne d'Arc, 13005 Marseille, lieu créé par Michel Garofano.

Triple exposition car trois photographes exposent ensemble jusqu'au 3 février : Serge Dutilleul, Maguy Lentini et moi-même.

 

A l'occasion de ce vernissage, de nombreux photographes mais aussi des peintres, des chanteurs, des auteurs, des compositeurs, des amis du monde des arts et de la culture sont venus honorer de leur présence cette exposition.  

 

Exposer signifie aussi que le jour du vernissage, je ne peux pas prendre tout le temps des photos. J'ai donc à un moment donné confié mon appareil photo à mon fils Emmanuel et à Jérémy, alias le Voleur d'Âmes afin de garder un souvenir de cette soirée. Je les remercie donc.

 

Nous avons eu le plaisir de bénéficier d'un intermède musical grâce à Antoine Lentini, auteur-compositeur-interprète. Antoine a chanté devant les photographies de chacun des photographes avec une chanson se rapportant aux photographies. Trois chansons pour trois photographes. Nous avons apprécié.

 

Une exposition est une aventure artistique bien évidemment mais également une aventure humaine. Cette exposition est pour moi l'occasion d'en savoir un peu plus sur les photographes qui exposent avec moi et sur l'Atelier de la photo. D'où ces mini-interviews qui permettent de satisfaire ma curiosité...et la vôtre je l'espère.

 

 

- Anne-Claude THEVAND : Serge, depuis combien de temps pratiques-tu la photographie?

- Serge DUTILLEUL : J'ai découvert la photographie il y a seulement trois ans. Une amie venait de s'acheter un appareil photo et, moi qui n'y connaissait rien à la base, j'ai voulu l'aider. Pour cela, je me suis aidé de tutoriels sur internet et depuis j'ai attrapé le virus de la photo.

- ACT : Serge, quand as-tu exposé pour la première fois et que t’apportent les expositions auxquelles tu participes?

- SD : J'ai eu le plaisir d'exposer pour la première fois en avril 2016 au restaurant le Chaperon Rouge sur le cours Pierre Puget à Marseille.

Les expositions me permettent de partager mon travail avec le plus grand nombre.

- ACT : Maguy et moi-même exposons à l'Atelier de la photo grâce à toi et nous t'en remercions. Comment as-tu connu Michel Garofano qui nous reçoit?

- SD : J'ai connu Michel par l'intermédiaire d'un groupe photo sur les réseaux sociaux. Nous avons sympathisé et c'est tout naturellement qu'il m'a proposé d'exposer à l'Atelier de la photo. Quand j'ai découvert le lieu et que j'ai vu qu'il y avait beaucoup de place, j'ai souhaité exposer avec d'autres photographes dont j'apprécie le travail et la personnalité.

- ACT : Quels thèmes abordes-tu en photographie?

- SD : J'aime photographier les paysages, qu'ils soient naturels ou urbains. Ma série Désespoir est une série d'auto-portraits. J'aime varier les plaisirs. Au-delà de la prise de vue, j'aime la phase de post-traitement qui laisse libre cours à mon imagination.

 

 

- Anne-Claude THEVAND : Maguy, depuis combien de temps pratiques-tu de la photo?

- Maguy Lentini : J'aime l'image depuis toujours : peinture, vidéo et photos ont toujours été des moyens d'expression les uns après les autres. Mon premier reflex est, toutefois, entré tardivement dans ma vie puisqu'il ne m'accompagne que depuis 6 ans.

La vision de la photographie surréaliste s'est peu à peu imposé à moi comme une évidence ce qui m'a poussé rapidement à utiliser Photoshop.

- ACT : Quand as-tu exposé pour la première fois et que t’apportent les expositions auxquelles tu participes?

- ML : J'ai exposé la première fois avec des photopotes (un petit groupe d'amis qui partagent la même passion) au Théâtre des Chartreux à Marseille sur le thème de Trois temps. C'était il y a 5 ans et nous respectons toujours ce rendez-vous annuel. J'ai alors pris goût aux expositions. C'est comme le quatrième temps du plaisir de la photo : celui de l'interaction avec un public, celui qui ouvre nos regards par le partage. J'y apprends beaucoup.

- ACT : Comment as-tu connu Serge Dutilleul, grâce à qui nous exposons?

- ML : J'ai connu Serge à l'occasion d'une expo (encore !) à la galerie de l'Esdac à Aix-en-Provence sur le thème de l'eau en septembre dernier. Ses photos étaient à côté des miennes. Le destin nous a alors relié.

- ACT : Quels sont les thèmes que tu aimes aborder en photo?

- ML : Mon travail a commencé par la capture de petites bulles gazeuses ou de savon puis j’ai imaginé notre immersion à l’intérieur d'une de ces bulles pour nous transporter dans un univers onirique. Le voyage s’effectue grâce à cette vision bullaire. Plongé à l’intérieur d’une bulle, quel serait alors notre regard sur ce qui nous entoure ? Comment verrions-nous cette femme à la fenêtre qui étend son linge, cette coccinelle bleue que le chauffeur a laissé là pour un ailleurs, des prêtres attirés par la porte de leur église, ce passant endormi ratant les opportunités qui se présentent à lui, l’idéaliste ou le gardien immobile lorsque le temps fait sa ronde ? Il y a tant de possibles... Tout en me jouant des éléments naturels, les instants représentés sont fragiles. Un élément présent peut tout faire basculer que ce soit positivement ou négativement. Attrapant la lumière, j'espère emporter le spectateur vers d'autres mondes, mondes qui deviendront alors réels le temps d'un regard. C'est cette magie que la photographie ou l'image numérique opère. C'est pour moi un outil qui témoigne à la fois des richesses que la vie nous offre mais aussi de son extrême fragilité. Elle nous rappelle la grâce du moment présent, de la vie.

 

 

 

- Anne-Claude THEVAND : Michel, depuis quand existe l'Atelier de la photo?

- Michel GAROFANO : L'Atelier de la photo est ouvert depuis juin 2016 au 100 boulevard Jeanne d'Arc, 130005 Marseille.

- ACT : Quelles sont les différentes activités proposées à l'Atelier de la photo?

- MG : C'est un lieu de partage entre les photographes qui propose des rencontres culturelles et techniques, des stages de prise de vue et des formations infographiques ainsi que le prêt de la galerie pour des expositions et la location de studios avec flashes ou en lumière du jour.

- ACT : Qui peut adhérer à l'association Atelier de la photo?

- MG : Pour adhérer il suffit d'avoir envie de participer aux activités, d'avoir envie de progresser et d'apprendre ou de partager ses expériences et son savoir faire. En bref, c'est ouvert à tous, du débutant au pro. 

- ACT : Quel est la prochaine exposition photo?

- MG : L'Atelier de la photo accueille Jérémy, alias le Voleur d'Âmes, accompagné de deux autres photographes à partir du jeudi 9 février, jour du vernissage.

 

 

Si vous êtes intéressés par une photographie, merci de me contacter, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Une fois n'est pas coutume, je vais signer cet article en mettant une photo de moi prise le soir du vernissage.

 

 

Pour en savoir plus : 

- Atelier de la photo

- Serge Dutilleul

- Maguy Lentini

- Antoine Lentini et son groupe Prisme

- Le Voleur d'Âmes

 

 

 

 

Please reload

 L'Etoile Rayonnante - Anne-Claude THEVAND

Mentions Légales - 2014-2017