Photographies du 24ème Carré des Écrivains

December 4, 2015

Avertissement : je vous invite à prendre connaissance des mentions légales de mon site concernant les photographies. Vous pouvez regarder en toute liberté les photographies, vous pouvez en toute liberté partager le lien de mon site, mais mon site n'est pas un supermarché gratuit où on se sert sans rien me demander. Il y a eu trop d'abus par le passé d'où cet avertissement. Vous servez-vous gratuitement sans rien demander chez le boulanger ou chez le boucher?

Les personnes photographiées le sont dans le cadre d'une manifestation publique et dans le cadre de leur métier ou fonction. Si par hasard, une personne ne veut pas apparaître sur mes photographies, il suffit de me le signaler.

 Samedi 14 novembre 2015, 24ème Carré des Écrivains organisé par le Comité du Vieux Marseille au lendemain des attentats. C'est le coeur serré et la gorge nouée que je m'y suis rendu et que je vous livre maintenant le reportage photographique, non sans émotion.

 

Lors de l'inauguration en présence de Georges Aillaud, Président du Comité du Vieux Marseille, Yves Davin, Vice-Président du Comité du Vieux Marseille, Sabine Bernasconi, Maire des 1er et 7ème arrondissements de Marseille et représentant Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille, Jacqueline Laurenzati, Adjointe à la Culture auprès de Bruno Gilles, Maire des 4ème et 5ème arrondissements de Marseille, Didier Zanini, Premier adjoint à la Mairie des 11ème et 12ème arrondissements auprès de Valérie Boyer, une minute de silence a été observée afin de rendre hommage aux victimes des attentats.

 

Le Prix des Marseillais en partenariat avec le Crédit Agricole a été remis à Serge Scotto, Éric Stoffel et Morgann Tanco pour l'adaptation en bande dessinée de La Gloire de mon Père de Marcel Pagnol. Tout au long de l'après-midi, la table de Serge et Morgann n'a pas désemplie, le public ayant fait la queue pour obtenir une dédicace illustrée.

 

Le Prix Spécial du Comité du Vieux Marseille a été remis à Michel Ficetola pour Marseille la Napolitaine.

 

Prendre des photographies lors du Carré des Écrivains me permet de rencontrer des écrivains, de nouer des liens avec eux, de lire des livres dédicacés. Cette année, j'ai été raisonnable et ne suis repartie qu'avec quatre livres : Alternative de Nicole Delor, Le Lapin Exterminateur d'Henri-Frédéric Blanc, Marseille des Années 30 de Claude Camous et Storia Nostra de Patrick Tarasco et Bernard Pichardie.

 

La culture doit plus que jamais vivre.

 

Please reload

 L'Etoile Rayonnante - Anne-Claude THEVAND

Mentions Légales - 2014-2017